Frank Margueron, PDG d’INEDIT-Joaillier, invité à se joindre au voyage présidentiel de François Hollande au Japon.

Depuis 1984, INEDIT, PME artisanale de 11 personnes installée à Rouen et Paris,

crée et réalise des bijoux exclusivement fabriqués à la main dans ses ateliers.

Ces lieux reflètent le savoir-faire de la Joaillerie Artisanale Française.

Chaque pièce y est unique car réalisée à la main par des artisans d’exception. Chaque corps de métier y est représenté, dessinateur, gemmologue, joaillier, sertisseur et polisseur.

François Hollande a entamé le 6 Juin 2013 la première visite d’État d’un président Français au Japon depuis 17 ans, avec l’ambition d’établir « un partenariat d’exception ». Il est accompagné de 7 ministres et d’une quarantaine de chefs d’entreprise dont ceux de Thalès, Total, GDF Suez, Areva et INEDIT Joaillier.

Depuis de nombreuses années et plus récemment lors d’un voyage en janvier 2013, INEDIT établit et consolide des partenariats durables et renforce sa présence sur ce marché réceptif. Il noue des liens avec différents importateurs et joailliers locaux afin de proposer ses créations à une clientèle japonaise soucieuse d’acquérir des pièces de joaillerie de qualité, unique et portant le label «Joaillerie de France».

Fort de toutes ces spécificités, INEDIT assure l’intégralité de la fabrication de ses collections, ce qui a permis à INEDIT de se distinguer en obtenant les deux labels les plus prestigieux de sa profession : le label « Joaillerie de France » et dernièrement, le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » grâce au respect des traditions de la Joaillerie Artisanale Française et du respect des accords de Kimberley. En effet, depuis trente ans, INEDIT se bat pour maintenir la fabrication de ses créations en France. «A aucun moment, nous n’avons envisagé de modifier notre cap en l’occurrence de délocaliser notre production même si cela a pu être très tentant», explique Frank Margueron, P.D.G d’ INEDIT. C’est grâce à cette ligne de conduite que la société a pu préserver ses savoir-faire et maintenir l’emploi de ses artisans.

« Cette politique n’a pas toujours été facile à mener, et nous a souvent mis dans des situations difficiles. Cette difficulté a souvent été accentuée par la concurrence de nombreuses marques qui, sous couvert d’un nom et d’une adresse prestigieuse proposent des collections dites de création Française, dont la fabrication est souvent en partie délocalisée.», déplore Frank Margueron.

«Aujourd’hui, l’intérêt que porte la population Japonaise envers le savoir-faire de l’artisanat Français nous permet d’espérer un rééquilibre de cette situation, et d’inverser cette tendance. Au-delà de l’intérêt commercial d’un tel voyage, nous allons non seulement pouvoir continuer cette politique qui nous est chère, mais surtout pérenniser notre savoir-faire par la formation de jeunes artisans, de plus en plus nombreux à s’intéresser à nos métiers.»,

En résumé, INEDIT est non seulement l’histoire d’une passion mais avant tout un état d’esprit…

Univers Inédit

Gemmologie »

Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge. "Pablo Picasso"

Quand je n’ai pas de bleu, je mets du rouge. « Pablo Picasso »

Au XIXe siècle, le nom rubis « rubens »  rouge en latin est ad[...]
Lire l'article »

Joaillerie »

Pendentif "Jardin"

Pendentif « Jardin »

Lors de notre exposition au Carrousel du Louvre, nous avons, cette foi[...]
Lire l'article »